SLIDER

Mon avis sur la lumière pulsée Lumea de chez Philips




Il y a quelques semaines je vous avais fait un article car je testais l’appareil à lumière pulsée de chez Beurer sous les aisselles. J’étais d’ailleurs très satisfaite du résultat, si vous souhaitez relire mon article c’est par ici.
Depuis, j’utilise aussi celui de chez Luméa de Philips que j’ai eu la chance d’obtenir lors d’une fabuleuse poulette party ultra girly. Puisque je n’avais pas commencé mes jambes avec la lumière pulsée, je me suis dit que c’était l’appareil idéal pour le tester sur mes jambes.
Je l’utilise depuis maintenant 3 mois… donc il est temps pour moi de vous faire un premier bilan.


Le Lumea de Philips, ce qu’en dit la marque


Le principe est exactement le même que celui de chez Beurer, c'est-à-dire qu’après avoir rasé ou épilé les zones souhaitées, il faut déposer l’appareil sur les zones et celui-ci déclenche des petites impulsions lumineuses absorbées par la racine du poil. Après plusieurs semaines d’utilisation, la marque affirme que la repousse est beaucoup plus lente et qu’au bout de 8 semaine, celle-ci s’arrête et qu’il faut faire quelques séances de retouches après les 8 semaines.

 Prix : 450€

Avis de la gazette


Je vais déjà commencer par vous donner mon avis sur l’ergonomie de l’appareil. Déjà très important il s’utilise sans fil, et vous ne pouvez pas l’utiliser sur secteur donc il faut prévoir d’avoir rechargé son appareil avant de commencer. Je trouve que pour faire les zones comme les jambes ou les cuisses, c’est plus pratique de ne pas avoir de fil. Ensuite je trouve l’appareil un peu lourd, pas énormément non plus, mais il fait son poids. Par contre je trouve le manche très pratique et agréable pour la prise en main.Il est livré avec un petit chiffon pour nettoyer l'appareil et une housse de transport... Idéal pour le rangement.
Au niveau de l’appareil, celui-ci est donné pour 100 000 flashs, donc normalement on n’a pas besoin de changer l’ampoule selon Philips. 

Pour l’utiliser il faut donc l’avoir chargé et il faut déposer l’appareil sur la zone. Au début il faut apprivoiser la bête pendant quelques minutes puisqu’il faut bien positionner l’appareil afin de déclencher la lumière verte, qui vous indique que vous pouvez correctement flasher la zone. On s’habitue vite au geste. J’arrive à faire les jambes complètes en environ 30 minutes, donc c’est plutôt rapide. Je marque les zones flashées à l’aide d’un crayon blanc pour les yeux, pour voir les zones que j’ai flashées, puisqu’il ne faut pas flasher deux zones à la suite. 


Est-ce que cela fait mal ? Sur les aisselles, je ne sens aucune douleur mais sur les jambes les plus sensibles, comme par exemple vers les chevilles, je ressens une petite douleur, rien d’insupportable. Il faut savoir qu’en fonction de notre type de peau et de la couleur du poil, il faut respecter l’intensité indiquée dans le mode d’emploi. Sachant que j’ai la peau blanche et le poil foncé, j’ai la « chance » de pouvoir mettre l’appareil au niveau maximum.
Je trouve cependant les zones vers les genoux difficiles à faire mais ca, ce n’est pas lié à l’appareil en lui-même… Je pense que c’est difficile avec tous les appareils.

Au niveau du déroulement des séances, je rase juste avant et j’applique l’appareil. Pour les premières séances, il faut le faire toutes les 2 semaines pendant 5 séances et ensuite c’est une fois par mois. Au niveau des résultats je trouve que cela fonctionne très très bien. Il faut savoir qu’avant l’utilisation de l’appareil, je devais me raser (oui car je me rase, sachant que je n’aime pas attendre la repousse) tous les 2 jours maximum. Avec l’appareil, je le fais une fois par semaine, même si j’avoue je laisse un peu plus repousser car les poils repoussent plus fins et surtout moins nombreux. Il y a une chose que je ne savais pas trop : Est-ce que l’on pouvait raser/épiler entre chaque séance ? La dame de chez Philips m’a répondu que oui. Je sais que par exemple, avec le laser c’est plutôt déconseillé de s’épiler entre les séances. 
Donc, je vous pose la question, si vous utilisez la lumière pulsée, est-ce que vous vous épilez entre les séances ? 



Au niveau des jambes, j’ai fait les 5 séances tous les 15 jours et j’ai vu les résultats au bout de la 2ème séance et encore plus dès la troisième. La repousse est vraiment beaucoup ralentie. J’ai carrément des zones qui n’ont pas repoussées au bout d’une semaine et d’autres oui, mais celles qui repoussent sont vraiment beaucoup plus fines. Au fil des séances, j’ai toujours des zones qui repoussent plus vite que les autres mais la repousse est vraiment bien ralentie et de plus en plus ralentie. 

J’ai aussi vu des résultats sur la qualité de ma peau car je rase beaucoup moins mes jambes, j’agresse donc beaucoup moins ma peau et elle est beaucoup plus douce. Pour le moment je suis hyper satisfaite des résultats donc je vais continuer. J’ai lu dans plusieurs articles que la lumière pulsée n’éliminait pas le poil mais ralentissait uniquement la pousse du poil donc je ne pense pas que mes poils ne repousseront plus, sauf si un jour je fais du laser. Et encore, avec le laser il faut refaire une séance tous les ans apparemment… 

Utilisez-vous le Lumea de chez Philips ? Quels sont vos résultats ?

11 commentaires

  1. j'en ai un de chez Silk'n glide et je n'ai pas beaucoup de résultats !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Tu l'utilises depuis combien de temps?

      Supprimer
  2. Chouette découverte !!! Le prix est pas mal non plus ;)
    Bisouuuuuus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prix est en effet élevé sur ce genre d'appareil. Cependant il était à moitié prix avant Noël sur le site philips :)
      bises

      Supprimer
  3. J'ai la Lumea depuis 5 ans mais je l'utilise vraiment depuis 3 ans... et j'en suis ravie ! A certains endroits, les poils ne repoussent plus du tout. Et petit effet secondaire appréciable que j'ai pu remarquer : la peau fait plus jeune (plus lisse, ferme...) ; il me semble avoir lu comme quoi la lumière pulsée activait la synthèse de collagène.
    Par contre, je met plus de temps pour faire les jambes entières car au bout d'un moyen la lampe est trop chaude et ça brûle un peu là où la peau est plus fine :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton retour d'expérience... Je l'utilise sur les jambes depuis septembre et il est vrai que je vois des résultats mais la dernière fois que je l'ai fait je me suis dit à mon avis il faut vraiment faire ca sur plusieurs années... Je vois que les poils repoussent vraiment moins vite mais pour que toutes les jambes soient au même stade je pense que c'est très très long. Tu le fais régulièrement?
      Concernant la peau, je regarderai, c'est possible. Si c'est le cas, c'est cool :)
      Je n'ai pas constaté de brulure pour le moment, mais après ils en sortent des nouveaux tous les 6 mois, donc j'imagine que les technologies évoluent en même temps. Bises bonne journée

      Supprimer
    2. Oui je le faisais toutes les 2 semaines comme Philips le préconisait ; mais maintenant ce n'est que tous les 2 mois environ et que au niveau des tibias, genoux... là où la peau repose sur l'os, les mollets, l'intérieur des cuisses, le maillot... ça ne repousse plus du tout.
      C'est vrai qu'au bout de 5 ans la technologie change, je prendrai surement une nouvelle mais une fois que la lampe ne pourra plus flashée, mais je ne sais pas quand ça sera vu la durée de vie et l'efficacité ^^

      Supprimer
  4. Ah ouiiii ces endroits là je les zappe un peu... Je trouve que c'est assez difficile... J'ai fait tous les 15j au début aussi et là je fais tous les mois.
    Ca a mis combien de temps à ne plus repousser au niveau des jambes et aisselles? Fait nous rêver ;)
    Merci pour ton précieux témoignage en tout cas.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii du rêve !! ^^
      Pour les jambes je dirais 6 mois mais c'est vraiment au bout d'un an que j'ai remarqué que ça ne repoussais plus, même si à partir de 3 mois j'ai commencé à bien espacer les séances.
      Pour les aisselles malheureusement les miennes ne sont pas très réceptives, surtout le creux de l'aisselle :( Néanmoins, j'ai remarqué que la pilosité avait quand même réduit de moitié.
      Ravi que mon témoignage puisse aider :)

      Supprimer
  5. Sur les aisselles j'ai commencé en juin, et je constate une repousse plus lente. Au début je voyais des paquets qui repoussaient moins vite et là j'ai toute l'aisselle qui repousse moins vite mais qui repousse...
    Je voulais te demander, entre les séances tu te rases? épiles? Je vais continuer mes séances tous les mois je pense

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre les séances je rase mais que si nécessaire, sinon j'essaye de laisser le poils tomber de lui-même.

      Supprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.