SLIDER

Le Multi Masking Bio de chez Akane

24 mai 2017


Il y a quelques temps j’ai rencontré la marque Akane lors d’une soirée chez Mademosielle Bio… Je connaissais déjà la marque puisque c’est notamment avec cette marque que j’avais débuté les produits bios… bien avant d’avoir eu le blog. A l’époque j’avais acheté le masque cocoon plusieurs fois d’ailleurs, et le sérum de la marque ou encore l’huile démaquillante… Et il y a quelques mois j’avais pu tester leur gelée hydratante à l’Aloé Vera qui fait des merveilles sur mes cheveux.
http://venusmag75.blogspot.fr/2016/11/mon-avis-sur-la-gelee-infusion.html
Et donc au cours de cette soirée, on nous a présenté le principe du mlti masking que la marque a sorti il y a quelques temps.

Le multimasking, qu’est-ce que c’est ?


Le multi-masking, consiste à appliquer simultanément plusieurs masques sur différentes zones du visage afin de répondre au besoin de sa peau. Ainsi, on peut purifier notre zone T, donner de l’éclat au niveau des joues et prévenir l’apparition des signes de l’âge en hydratant une zone ciblée. Cela peut donc représenter un gain de temps pour les femmes pressées.

La marque propose donc un trio de masque labellisé bio: le masque noir, à base de charbon végétal, purifie et désincruste les zones grasses. Le masque blanc s’applique sur les zones sensibles notamment les joues, pour apaiser les rougeurs ou les assèchements. Le rose exfolie en douceur. En fonction de vos besoins, à vous de juger de zones d’application. Le kit est livré avec un pinceau pour un soin super-hygiénique. 




La marque promet une peau limpide et, un teint frais.

Prix : 36,9€ ici

Avis de la gazette



Je trouve la packaging avec la trousse très bien conçu et très mignon et plutôt pratique si vous devez l’apporter avec vous en déplacement… 

Concernant mes routines soins pour les masques je fais toujours un masque purifiant par semaine et une à deux fois par semaine des masques hydratants en fonction des besoins de ma peau. Mais il est vrai que je e m’étais jamais intéressée au multi masking… Ce que je trouve bien dans ce kit, c’est qu’on peut utiliser tous les masques en même temps ou pas… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la marque vend aussi les masques à l’unité.
Au niveau de l’efficacité, j’ai testé plusieurs fois les masques en multimasking mais également en masque seul pour certains. Tous les masques ont l’odeur de la marque : la pomme Akane.
Le masque rose est à utiliser si vous trouvez que vous avez la peau terne ou des zones ternes… Ce masque possède une petite action exfoliante, il est enrichi en oléoactif® Akane, AHA de fruit et poudre de pépins de pomme. Il a une texture un peu argileuse avec des grains vraiment très fins. Celui-ci je l’ai appliqué en bas des joues, vers les mâchoires…

Ensuite, le masque noir est à utiliser sur les peaux mixtes à grasses car il désincruste les pores et purifie la peau… Je l’ai donc utilisé sur la zone T. Le masque a une texture assez fluide, un peu huileux et surtout il a une couleur noir grâce au charbon végétal… Il est agréable à utiliser mais je l’ai trouvé un peu fort pour moi car je sentais qu’il me tirait un peu la peau. Donc si vous avez une peau acnéique et grasse il sera idéal pour vous, mais si vous n’avez pas de problèmes particuliers, attention je le trouve un peu fort.

Le dernier masque est destiné aux peaux sensibles qui ont besoin d’apaisement et d’hydratation. Le masque a une texture crème fouettée blanche, j’ADORE la texture ultra douce, il contient de la poudre de riz qui a des vertus hydratantes, nourrissantes et régénérantes. Celui-ci je l’ai appliqué sur les joues et même le contour des yeux… Je l’utilise également régulièrement seul. Franchement lui c’est mon chouchou je l’adore ! Il rend la peau toute douce avec un effet teint de poupée.



Je laisse poser le masque environ 10 minutes et je le rince soit avec les mains, ou encore avec une éponge Konjac… Si vous utilisez les 3 masques en même temps lors du rincage, on ressemble un peu à un panda avec le mélange de tous les masques… Mais ils se rincent bien… Dès que les masques sont rincés je trouve qu’on a un teint frais et bien plus lumineux.
Aucun commentaire

L'Epilation à la lumière pulsée 18 mois après

17 mai 2017


Il y a un peu plus d’un an je vous rédigeais un article sur l’épilation à la lumière pulsée. Pour rappeler le contexte, j’utilise deux appareils différents : celui de chez Beurer que j’utilise principalement sous les aisselles (j’en parlais ici) et celui de chez Philips, que j’utilise sur les jambes le maillot etc…
Vous avez été quelques-unes à me demander un feed back sur le long terme et ca fait longtemps que j’y pense mais je n’avais jamais pris le temps de vous rédiger l’article…

L’épilation à la lumière pulsée, pour qui ?


Je vais faire un bref rappel, l’épilation à la lumière pulsée n’aura pas le même effet en fonction de votre type de peau et de votre poil. En effet, plus vous avez la peau blanche et le poil foncé, plus vous aurez de chance de dire adieu à vos poils… Cependant si vous avez la peau pale et le poil blond, je vous déconseille d’investir dans ce type d’appareil car il se peut que cela ne fonctionne pas, et c’est la même chose sur les peaux foncées… 

De plus, il est conseillé de se raser avant d’utiliser l’appareil… Ainsi si vous êtes une adepte de la cire, cette machine ne va pas vous plaire car il est préférable de se raser avant l’utilisation de la machine. Si vous tenez absolument à utiliser la cire, vous pouvez utiliser l’appareil 2 semaines après. Le principal c’est qu’il faut que le bulbe ait du poil pour que la machine puisse l’éliminer…


Mon bilan 18 mois après


Je vais déjà vous faire un retour sur celui de chez Beurer qui est plus petit et est un peu moins puissant. Celui-ci je l’utilise depuis 2 ans sous les aisselles, j’avais commencé par les aisselles à l’époque car les marques déconseillent les expositions au soleil donc par précaution je préférais commencer par cette zone que je ne risque pas d’exposer. Au début j’avais trouvé les résultats assez impressionnants, j’ai vraiment constaté un ralentissement de la pousse du poil et des zones ou ca ne repoussait pas.
2 ans après, je continue de voir quelques poils tomber, j’ai quelques trous ou c’est bien lisse mais pas énormément… Cependant je constate réellement le ralentissement de la pousse du poil… Une semaine après mon rasage j’ai environ 2 mm de poils sous les aisselles… (oui je ne vais pas au-delà de plus de 7j sans me raser donc je ne peux pas vous donner plus d’infos sur la repousse). Quelques fois, je peux aussi utiliser celui de chez Philips sur cette zone… Je ne ressens pas forcément de douleur, et si c’est le cas je diminue la puissance de l’appareil (notamment sur le Philips)… L’avantage c’est que les aisselles sont faites en 2-3 minutes donc c’est hyper rapide… J’essaye de tenir mon rythme une fois par mois….


Concernant les autres zones, j’utilise exclusivement celui de chez Philips car il est plus puissant et surtout il est sans fil, je trouve cela plus pratique… Mais en même temps il est plus lourd et des fois je trouve la charge un peu moyenne… Et vous ne pouvez pas utiliser l’appareil sur secteur… C’est les bémols que je trouve à cette machine…
Parlons efficacité… au fil des utilisations, il faut utiliser la machine une fois par mois… j’ai abandonné durant environ 3/4 mois car contrairement aux aisselles c’est vrai que c’est un peu plus long… Je ne mets pas non plus 2h je vous rassure, j’ai vu des filles qui passent 2-3h je ne sais pas comment elles font… après peut être que je ne passe pas scrupuleusement sur toutes les zones je ne sais pas trop…
Donc je l’ai utilisé comme il faut durant 15 mois et là j’ai vraiment vu un super résultat sur la repousse qui est beaucoup plus longue, sur la qualité du poil, plus fine et j’ai des grosses zones qui sont encore douces 6 jours après mon rasage (le bonheur) mais malheureusement ce n’est encore pas toute ma jambe… Et avec ça j’ai vu des résultats sur la qualité de ma peau qui est moins abimée car je la rase moins souvent…

Ensuite j’ai réalisé ma petite trêve, ou je n’avais plus envie de faire la machine… cela m’a permis également de faire un test afin de vérifier comment mes poils allaient réagir… au début je n’ai pas vu la différence, mes poils avaient le même rythme de pousse…


Cependant, comme vous le savez je suis partie en vacances en Islande et je me suis baignée dans les magnifiques sources d’eaux chaudes qui sont chargées en souffre… Le souffre a enormément de bienfaits sur la beauté de la peau, des cheveux qui les aident à les faire pousser, mais qui dit cheveux dit aussi poils… Et alors là effet spectaculaire, le soir même mes poils sur les jambes (comme c’est glamour !!!) avaient repoussés à vitesse grand V…C’était assez impressionnant… En rentrant je me suis dit que j’allais retrouver mon rythme normal puisqu’il n’y a pas d’eau chargée en souffre sur Paris… mais non, là je commençais à me raser environ tous les 3 jours…. Ça m’a remotivé à utiliser à nouveau la machine…
J’ai repris depuis 2 mois, à raison d’une utilisation par mois… Et là je constate à nouveau les résultats positifs… mes poils repoussent encore moins vite et j’ai de plus en plus de zone ou ils ne repoussent pas sur une semaine….donc pour le moment j’ai un peu toutes les longueurs, certaines zones font moins d’1mm après 6 jours de rasage, des zones ou j’ai rien du tout, c’est doux et d’autres d’environ 1 mm… là ou j’ai des poils, je constate qu’il est vachement moins drue qu’avant… Concernant le maillot, je n’ai pas repris cette zone depuis ma trêve hivernale…
Globalement, je trouve les résultats un peu plus probants sur les jambes que sur les aisselles… En écrivant cet article, je me demande donc si ce n’est pas dû au fait que la machine Beurer est un peu moins puissant… Affaire à suivre puisque je vais essayer de faire le test plusieurs mois d’utiliser que celui de chez Philips.
Je trouve que ces machines fonctionnent mais par contre il ne faut pas abandonner. Pour vraiment avoir des résultats sur le long terme il faut le faire régulièrement et ne pas espérer ne plus jamais se raser ou s’épiler. Je pense qu’il faut toujours utiliser la machine de temps en temps et je ne suis pas certaine que le poil ne repousse jamais… D’ailleurs j’ai également appris que lors de l’épilation définitive chez des dermatologues, il fallait quand même refaire une séance tous les ans ou tous les 2 ans… J’ai une collègue qui l’avait fait et elle n’a pas refait de séances pendant 8 ans et les poils ont repoussés… Donc je pense qu’avec la lumière pulsée il faut vraiment du temps et toujours utiliser la machine… Ceci dit personnellement je suis vraiment satisfaite de la machine et je ne regrette pas du tout.

Et vous, quelle est votre expérience avec la lumière pulsée ?
4 commentaires

Mes astuces pour réguler une peau grasse

14 mai 2017


Il y a quelques mois je vous rédigez un article sur l’importance de l’hydratation de sa peau.
Ayant une peau normale à mixte, je me suis dit que cela vous intéresserai également d’avoir mes astuces pour réguler ce type de peau.
Quand on a une peau grasse, on pense tout de suite à peau grasse, peau luisante donc je matifie un maximum…Et pour matifier, on a tendance à utiliser des produits pour peaux grasses ultra décapants… et au final on a encore la peau plus grasse…

Qu’est-ce qu’une peau grasse ?


Une peau grasse produit plus de sébum qu’une peau normale… mais produit du sébum est normal puisqu’il permet de maintenir notre film hydrolipidique qui protège notre peau et lui donne de la souplesse. L’avantage d’avoir une peau grasse c’est que ce genre de peau marque beaucoup moins les signes de vieillesses. Mais l’aspect moins sympathique c’est que les peaux grasses ont tendance à faire des imperfections car la surproduction de sébum a tendance à boucher les pores et empêche donc la peau de respirer et donc produire des imperfections… 

Quel type de peau grasse ?


Comme pour tous les types de peau, ensuite il faut identifier la tendance de votre peau :
  • Peau grasse normale : c’est une peau qui va produire du sébum et des imperfections
  • Peau grasse déshydratée qui devient donc sensible : c’est une peau qui produit du sébum mais qui peut avoir des tiraillements après un nettoyage, une sensation d’inconfort. C’est une peau qui manque d’eau mais qui produit trop de gras.
  • Peau mixte : c’est une peau qui est grasse sur la zone T et plutôt normale ou sèche sur les joues.

Quelles sont les solutions ?


Afin de dompter votre peau mixte ou grasse, il faut impérativement se débarrasser du sébum qui s’est accumulé en journée mais également de toutes les particules de pollution ou de poussières… Et pour cela, la meilleure solution, que vous vous maquillez ou pas est l’étape du démaquillage. J’en parlais ici d’ailleurs.


Ensuite il faut nettoyer votre peau et surtout HYDRATER votre peau. Il y a quelques semaines, une copine me demandait comment atténuer sa peau grasse, je lui ai répondu "mise tout sur l’hydratation et utilise des produits de qualité". 
Vous allez me dire facile de le dire mais comment je reconnais un bon produit de qualité ?

Comment bien choisir ses produits ?


Pour le démaquillage je vous invite à relire mon article ici qui explique le comment du pourquoi.
Si vous ne souhaitez pas utiliser d’huile démaquillante mais un lait démaquillant je vous conseille de l’utiliser avec vos mains ou bien avec des cotons lavables, vous pouvez également utiliser une eau micellaire. En effet les cotons des commerces peuvent irriter votre peau et en plus le plus souvent ils sont blanchis au chlore (comme les tampons !)

Pour le nettoyage, il existe toute sorte de produits, des mousses, des gels, des savons, des gels avec des grains pour l’usage quotidien… Bref, le marché explose de ce type de produits. Mais avant tout, il faut privilégier un nettoyage doux… Comme pour les shampoings ou les gels douche on pense que plus le produit mousse, plus il nettoie… mais non, plus il mousse plus il contient d’ingrédients permettant de faire mousser votre produit, mais cela ne le rendra pas forcément plus efficace car cette mousse vous agresse le film hydrolipidique qui a pour fonction de retenir l’eau de votre peau… Donc s’il est agressé, votre peau retiendra mal l’hydratation et finira par se défendre en produisant du sébum.


Pour reconnaitre ces détergents, il faut repérer les ingrédients suivants sur la liste INCI : les SLS (Sodium Lauryl Sulfate) et SLES (Sodium Laureth Sulfate). Donc si vous avez la peau grasse, ce genre d’ingrédients est à proscrire car ils déshydratent la peau et provoquent des tiraillements.
Je vous conseille de privilégier les produits bio, mais il faut faire attention car dans le label Ecocert, les SLS (Sodium Lauryl Sulfate) sont autorisés. La seule solution est donc de regarder la liste INCI.

Parmi les produits vous pouvez retrouver la magnifique base lavante de chez Indemne dont je vous parlais la semaine dernière ici.
Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des savons bio surgras saponifiés à froid… Lorsque vous achetez des savons il faut vraiment faire attention s’ils ont été saponifiés à froid car cela signifie que le savon a gardé toutes ses propriétés hydratantes et émollientes…
Et si vous souhaitez utiliser une mousse nettoyante, vérifiez bien qu’elle ne possède pas de SLS ou SLES.


Concernant vos crèmes hydratantes ou encore vos fonds de teints, il faut absolument éviter les compositions comédogènes. Il y a quelques années j’avais fait un article sur les mentions non comédogènes que vous pouvez retrouver ici. 
Attention il ne suffit pas de voir la mention non comédogène sur un produit pour savoir s’il l’est ou non… 
La mention comédogène est purement marketing et non réglementée.
Donc pour savoir si votre produit est non comédogène, il faut éviter les silicones, les PEG, les huiles minérales. Tous ces composants sont dérivés du pétrole. Si vous souhaitez un mémo pour reconnaitre les ingrédients à éviter, je vous invite à lire cet article.

Alors que font tous ces ingrédients dérivés du pétrole ? Ils n’ont aucun effet hydratant car ils forment une couche protectrice et au fil des applications, les couches successives se lavent de plus en plus mal et les pores finissent par se boucher et donc créer des imperfections. C’est un cercle vicieux.

Pour bien choisir votre crème il faut donc privilégier des produits bios, je parle bien de produits bio et non pas des compositions avec certains ingrédients bio.. en effet, on voit de plus en plus de greenwashing en ce moment avec des marques qui disent : « contient du beurre de karité bio », mais quand on regarde de plus près le produit contient du silicone à côté. Cela n’est donc absolument pas un bon produit… Pour cela, vous pouvez vous fier aux labels bios car les ingrédients issus de la pétrochimie sont interdits dans tous les labels bios et bien sur aussi les listes INCI.


Sinon vous pouvez utiliser des huiles végétales bios premières pressions à froid… Oui même si vous avez la peau grasse vous pouvez utiliser des huiles végétales. Parmi elle, l’huile de jojoba qui se rapproche le plus du sébum de votre peau, ou encore l’huile de nigelle car elle purifie la peau et aide à lutter contre les imperfections.


Concernant les soins spécifiques, choisissez un gommage doux afin d’exfolier les cellules mortes et si vous avez la peau trop sensible, vous pouvez aussi le faire avec du Ghassoul. Personnellement, le Ghassoul je l’utilise en masque purifiant une fois par semaine. Vous pouvez retrouver ma recette ici.

Mais au-delà des masques purifiants vous devez absolument faire des masques hydratants pour hydrater votre peau toutes les semaines. Pour cela, je vous conseille soit des masques hydratants à laisser pénétrer quelques minutes ou sinon des masques hydratants que vous laissez poser toute la nuit.

Globalement, il faut utiliser les bons produits avec une liste INCI propre, bios, et surtout HYDRATER sa peau.
2 commentaires

Mon petit déjeuner et le bienfait des jus frais

10 mai 2017

 
Comme vous le savez pour notre santé il faut manger 5 fruits et légumes par jour… J’ai beau avoir un blog beauté orienté sur les produits bio et qui préconise de faire attention… je ne mange absolument pas 5 fruits et légumes par jours… Entre midi et deux je mange rapidement et pas souvent très équilibré… Ainsi, pour remédier à ce problème à Noël j’ai eu un extracteur de jus… Depuis janvier je bois tous les matins sans exception mon jus de fruits et légumes bio… Avec les semaines qui ont passée, j’adopte de plus en plus un petit déjeuner « healthy » notamment les week-ends en ajoutant un petit pudding de chia… J’ai donc un peu de recul pour vous parler des effets que ma cure de jus de fruits et légumes a eu sur moi et je me suis dit que mon retour d’expérience vous intéresserait peut être.

Fabriquer ses jus de légumes, extracteur ou centrifugeuse ?


Les extracteurs et les centrifugeuses ont pour but de faire des jus mais de façon différente.
Les extracteurs de jus peuvent extraire les jus à froid à une vitesse très lente. Les fruits et légumes sont comprimés et ensuite broyés, et les fibres sont bloqués par une grille qui va seulement laisser passer le jus… Vous conservez donc le meilleur de vos fruits et légumes avec un extracteur de jus. Sa vitesse lente permet d’éviter de chauffer les aliments et donc de ne pas détruire les nutriments et vitamines contenus dans les fruits et légumes.

Les centrifugeuses quant à elles fonctionnent par la force centrifuge et projettent les aliments contre la paroi d’un tamis afin d’en laisser passer le jus tout en bloquant les autres éléments : pépins, peau etc… La centrifugeuse extrait les jus à grande vitesse, et donc chauffe les aliments en détruisant bon nombre de vitamines et de nutriments.
Donc certes, le prix d’achat est plus élevé pour un extracteur de jus, qu’une centrifugeuse mais un extracteur garde tous les nutriments des fruits et légumes… Donc quitte à se faire des jus tous les jours autant les faire correctement en conservant tous les bienfaits des nutriments… 

J'ai choisi l'extracteur de jus de la marque Zen&Pur que j'avais trouvé au salon Veggie World en octobre dernier et je le trouve très bien. Il fait 59 tour/minutes, c'est l'extracteur le plus lent que j'ai trouvé sur le marché.



Pourquoi boire des jus est bon pour la santé ?


Les jus de légumes sont plus faciles à digérer que les crudités car les fibres ont été cassées lors de la fabrication du jus, votre corps absorbe donc plus rapidement les aliments. 

En fonction des légumes choisis, votre jus peut être détoxifiant et permettre de drainer l’organisme afin de débarrasser des toxines et en lui fournissant des éléments essentiels, mais il peut être aussi drainant. Avec un jus vous pouvez tout faire en fonction de vos besoins… Les jus peuvent également apporter des antioxydants qui vont aider le corps et ses cellules à faire face au stress oxydatif dont elles sont victimes, mais aussi faire le plein de vitamines. 

Mon petit déjeuner « healthy » et mon avis sur les jus


Depuis quelques temps, les week-ends je me fais un pudding de chia quand j’en ressens le besoin et notamment avant d’aller courir… cela m’évite d’aller courir le ventre vide.
Pour cela, je mélange 2 cuillères à café de graines de chia mélangée dans du lait végétale, un peu de sucre vanillé et du sirop d’agave. Je laisse reposer le tout, toute la nuit au réfrigérateur et le lendemain j’ajoute quelques fruits ou du muesli et je suis prête à déguster…

Les graines de chia sont des super aliments qui ont supers apports nutritionnels comme les fibres, les oméga 3, du phosphore, du calcium, du magnésium, du fer, de la vitamine C …

Ensuite, je bois mon jus du matin et celui-ci je le fais tous les matins sans exception depuis maintenant 4 mois… Afin de réaliser mes jus, j’utilise que des légumes bios…
J’ai commencé par me faire des jus détox après Noël… car j’en fais régulièrement après chaque changement de saison… Généralement j’utilise des ampoules ou des compléments alimentaires détox… Donc cette année, j’ai opté pour une méthode beaucoup plus saine en les faisant moi-même…

Je mélangeais 2 pommes avec des branches de chou Kale, du citron et du gingembre… ou sinon je remplaçais le chou Kale par des brocolis, de la salade verte ou encore des épinards (et oui les épinards, comme Popeye !!! vous n’avez jamais entendu ça enfant ?)…
Il faut savoir que d’ordinaire je mange très peu de légumes si ce n’est des haricots verts mais très rarement des choux et encore moins des brocolis… Je n’ai pas hésité à les mettre dans mes jus… Vous allez vous dire « du brocoli, c’est dégelasse »… Et bien non, moi qui suis pourtant assez difficile, je les trouve vraiment délicieux… Et côté détox, ces jus vous purifient vraiment de l’intérieur ! J’ai fait cette cure durant plusieurs semaines, peut-être 3 semaines ou 1 mois et ensuite je me suis dit que je devais changer, car ce n’est pas non plus très bon de faire de la détox tous les matins…


Je ne prépare pas mes recettes en avance, car je fais aussi en fonction de ce que je trouve en magasin bio… quand je ne fais pas de la détox, je mélange généralement des carottes, soit avec des oranges ou sinon des pommes, et toujours une tranche de citron et un petit peu de gingembre.
Depuis donc 4 mois, je bois tous les jours mon petit jus et maintenant la préparation de mon petit jus fait partie intégrante de ma routine matinale… Ça prend un peu de temps, mais je me lèvre toujours à la même heure… Je mets juste moins de temps pour me maquiller… Je mets peut être 10 minutes le temps de préparer mon jus entre le lavage, épluchage de légumes et la vaisselle de l’extracteur…
J’ai constaté les effets des jus sur ma peau peut être au bout de 10 ou 15 jours, je trouvais mes pores moins apparent et avec moins d’imperfections… Et notamment quand j’ai fait ma petite cure détox. Il y a certes ma routine de soin qui entre en jeux mais je pense que les jus ont grandement aidé. 

Il faut savoir que depuis que je vis à Paris, j’ai le teint extrêmement pale, mais quand je vous dit pâle c’est vraiment très pâle… Je pense que je ne vois pas assez la lumière du jour ou le soleil… Et sans manger correctement, je pense que ça n’aide pas… D’où ma résolution de vouloir boire des jus de carottes, car les carottes ça donne un joli teint... et je dois dire qu’après 3 semaines consécutives de jus de carottes tous les matins, oui j’ai le teint un peu moins pâle…

J’ai également constaté que je mangeais moins sucré…  je vais rappeler le contexte, je suis très gourmande et je suis une grande fanatique des desserts… preuve en est, quand je vais au restaurant ou que je mange à l’extérieur de chez moi (donc très souvent), je regarde avant les desserts proposés avant de regarder si les plats vont me plaire… Et depuis que je me fais un jus de fruits et légumes tous les matins, je mange beaucoup moins sucrés…alors je mange encore des desserts hein, mais si je vais au restaurant et que je ne prends pas de desserts, je ne vais pas ressentir ce manque de sucre dans la journée… Et rien que pour ça, je trouve les jus absolument géniaux… Je pense également que je me sens un peu moins fatigués et plus en forme le matin… 

Je suis ravie de mes petits jus de fruits et légumes, d’autant plus que mon appareil me permet également de faire des sorbets aux fruits congelés, des compotes ou encore des laits végétaux. J’ai testé le sorbet ce week-end et c’était délicieux…

Est-ce que vous aussi vous consommez des jus de fruits et légumes et/ou des puddings de chia le matin ? Quels bienfaits avez-vous constaté ?
2 commentaires
© VENUS MAG • Theme by Maira G.